CHARGEMENT FERMER

QUI SOMMES-NOUS

3 familles, 3 générations

À l’immédiat après-guerre, aux Halles de Paris, trois professionnels de la découpe et la transformation de viande de porc s’unissent pour créer Porcgros. Nous sommes alors en 1947. Ils ne le savent pas encore, mais ces trois fondateurs signent les premiers moments d’une belle saga familiale, celle des familles Brocheriou, Dagand et Pellosio.

L’histoire de la Maison Porcgros est liée à celle des Halles de Paris et son développement dans le contexte des Trente Glorieuses. Très vite, l’établissement devient une référence pour tous les artisans bouchers-charcutiers d’Ile-de-France. Alors qu’en 1969, les Halles de Paris déménagent à Rungis, le secteur Viande attendra 1973 pour suivre le mouvement. Ce sera bien sûr le cas de la Maison Porcgros, qui bénéficiera sur place d’une surface identique à celle qu’elle occupait aux Halles de Paris, selon la règle appliquée à l’époque à tous les opérateurs.

À Rungis, le grossiste se distingue par son dynamisme et sa capacité à se développer par différentes opérations de croissance externe en 1989, 1995 et 2009.

Un nouvel atelier moderne et transparent

En mars 2019, Porcgros s’installe dans un nouvel atelier de découpe.

Objectifs : agrandir, moderniser et apporter plus encore de transparence dans la pratique du métier. Le nouvel atelier dispose de 11 quais, dont 4 sont spécialement dédiés aux VUL pour la clientèle d’artisans.

Entouré de larges baies vitrées et d’une vue notamment sur le tapis de découpe, cet atelier de 1350 m2 est visitable et auditable en permanence.

Plusieurs autres modules dont un atelier de conditionnement complètent ce magnifique outil à travers lequel sécurité, efficacité, bonnes pratiques et transparence sont plus que jamais au rendez-vous.

Respect du bien-être animal

Depuis toujours, Porcgros s’attache à proposer à sa clientèle des cochons bien élevés et bien nourris, en particulier grâce à sa maîtrise de la filière.

Respect de nos collaborateurs

Nous pratiquons avant tout un métier de femmes et d’hommes, fondé sur l’expertise et le bon geste en matière de découpe. L’humain étant au cœur de notre activité, le respect des collaborateurs fait partie de notre ADN. Cet engagement s’illustre au quotidien par le respect des bonnes pratiques et par la mise en œuvre d’une démarche sécurité rigoureuse. Il se concrétise également à travers nos engagements en matière de réduction de la pénibilité. Une approche intégrée dans l’ensemble de nos processus industriels.

Respect du client

La Maison Porcgros se distingue aussi par sa capacité à s’adapter à toutes les exigences des clients et à pratiquer du sur mesure. Nous sommes capables d’offrir plusieurs gammes, dont celle de notre marque « Le Cochon des Halles ».

Respect de l’environnement

Nous avons à cœur d’assurer à travers notre activité la promotion d’une agriculture raisonnée. Notre démarche de préservation de l’environnement se matérialise également en aval : une partie de notre flotte de véhicules roule au gaz naturel. Par ailleurs, en adhérant à Bleu-Blanc-Cœur, Porcgros valorise des agriculteurs qui adoptent des modes de production favorables à la biodiversité et à l’environnement, notamment à travers la démarche de réduction des gaz à effet de serre.

Trois Questions à

Olivier Pellosio, directeur général de Porcgros

Etes-vous fiers de représenter la 3ème génération aux commandes de Porcgros ?

Enormément. Nos grands-pères avaient fondé l’entreprise, nos pères ont continué à la développer et c’est à nous désormais, François Dagand, Stéphanie Brocheriou-Loy et moi-même, d’en assumer la croissance et l’avenir. Chacune des générations a fait franchir un cap significatif à Porcgros : celle qui a fondé l’entreprise bien sûr, puis celle qui a déplacé les installations aux Halles de Rungis. Et enfin, la nôtre, qui a fait sortir de terre en mars 2019 un nouvel outil industriel.

Trois générations mais une belle continuité. Comment se caractérise-t-elle ?

Elle tient en un mot : qualité. Depuis sa fondation, l’objectif permanent de la Maison Porcgros est de proposer des produits de qualité. Ainsi, depuis 2011 nous adhérons à Bleu-Blanc-Cœur, association qui regroupe l’ensemble des acteurs de la filière alimentation autour d’une volonté commune : garantir le respect de la chaîne alimentaire du champ à l’assiette. Plus récemment, nous avons créé la marque Le Cochon des Halles. Lancée principalement pour répondre aux attentes de nos clients artisans bouchers-charcutiers, elle offre une traçabilité garantie grâce à ce cochon de filière. Ainsi, notre vocation n’est pas la course au volume mais la qualité et le service en faveur du « manger mieux ».

En quoi Porcgros fait-il la différence ?

Parce qu’en dehors de la qualité — qui est essentielle — nous apportons aussi une très forte réactivité et une grande souplesse en proposant des produits de découpe sélectionnés selon les besoins de chacun, dans le respect de l’animal et du bien-être de nos collaborateurs. En fait, nous cherchons à raccourcir la distance entre le consommateur et l’éleveur. Le travail de ce dernier ne s’arrête pas aux portes de l’abattoir. Nous sommes de plus en plus en flux tendu : il faut produire ce que l’on vend (et non pas vendre de ce que l’on produit), ce qui entraîne une plus grande proximité avec l’éleveur, en phase avec les attentes du consommateur d’aujourd’hui.